Qui suis-je?

Qui suis-je?

 

Intéressé par la photographie très jeune, notamment par un stage en laboratoire Phox et marqué par la réalisation de photogrammes dans un local exigu de mon village, je me souviens avoir commandé un petit appareil argentique à l’adolescence. Un compact numérique a suivi, puis l’intérêt grandissant pour la technique couplé à la volonté de développer mon regard ont poussé à l’achat d’un bridge, offrant beaucoup plus de possibilités dans les réglages et l’exploration des techniques photographiques. Beaucoup de participations à des sorties avec d’autres photographes et de soumissions d’images à la critique plus tard, je maîtrisais bien mieux, et passais donc sur un réflex correspondant plus à mes besoins. Encore un peu plus tard, en 2010, je choisis de me réorienter, la voie scolaire initialement choisie ne correspondant pas à mes choix de vie, et lance donc mon activité !

Autodidacte et curieux, en quête perpétuelle de nouveauté, d’expérimentations, je travaille avec différentes techniques photographiques,
quelques procédés anciens, en argentique et en numérique. J’aime également construire mes propres
appareils argentiques : sténopés, street camera et appareil panoramique.

Persuadé que la découverte commence au pas de la porte, j’aime donc capturer la montagne qui nous entoure à Grenoble où je réside actuellement, dans des ambiances magiques dès que la météo m’offre les bonnes conditions. L’aventure au format road-trip me plaisant également beaucoup, j’ai voyagé en Islande, Norvège, au Texas et au Canada, en attendant de visiter des régions encore plus polaires, notamment le Groenland, Spitzberg, et le rêve ultime un hivernage en antarctique! Peut-être l’attirance pour le spectacle magique des aurores boréales dont je ne me lasserai jamais, des territoires rares encore peu impactés par l’homme, des endroits où nous sentons la force de la nature en direct.

Ma quête de diversité permanente  se trouve dans les paysages comme dans l’humain que j’affectionne également de photographier, rencontrer, découvrir, comprendre. Cela se réalise via mes travaux pour la presse qui me permettent de rencontrer des artisans, artistes, sportifs, chefs d’entreprise, etc. dans des milieux parfois fermés au public; mais également dans des projets dans des structures d’accueil, sociales, avec des publics dits « en difficulté » ou « en situation de handicap », qui permettent de se remettre en question et de trouver d’autres moyens de transmission des connaissances.

Ainsi mes activités photographiques sont à la fois variées et complémentaires. Elles se répartissent donc en trois parties : des travaux de commande  pour la presse, particuliers et entreprises; des travaux d’auteur qui prennent plus de liberté, et ateliers photographiques qui me permettent à la fois de divertir, rencontrer, et transmettre mes connaissances.